Bienvenue, sur le site du groupe Goodman. Rechercher un pays

Pourquoi l'axe Bruxelles-Anvers est (et restera) stratégique

maandag 29 juli 2019

 

L'axe Anvers-Bruxelles constitue depuis quelques années déjà le moteur de la logistique belge. À quoi cette région doit-elle son succès ? Selon Jorn Bruyninckx, Development and Real Estate Manager chez Goodman, cet axe peut compter sur un mélange unique d'atouts.

 

Situation optimale

 

En premier lieu, le couloir entre Anvers et la capitale jouit d'une situation exceptionnelle dans le Triangle d'or (Anvers-Bruxelles-Gand). Qui plus est, cette zone se trouve dans le cœur logistique de l'Europe occidentale : avec la France et l'Allemagne, le Benelux représente un marché énorme et dynamique. L'axe Anvers-Bruxelles semble donc également assuré de conserver une position importante au sein du secteur logistique européen.

 

Accès aux chemins de fer et au transport maritime

 

L'accessibilité multimodale est un atout valable tant pour l'A12 que pour l'E19. L'A12 se situe au croisement de routes importantes, comme la N16 à hauteur de Puurs qui relie Malines (et donc l'E19) à Tamise et l'E17 vers Gand, mais ce n'est pas tout : la région est aussi facilement accessible en train et, avec le Canal maritime Bruxelles-Escaut tout proche et le port à conteneurs de Willebroek, la liaison avec le port d'Anvers est aussi garantie. Grâce à la connexion de l'E19 avec l'aéroport de Zaventem, il y a également un lien avec l'aviation.

 

Riche passé industriel

 

Dans le passé, les villes et communes situées le long de l'axe ont fortement misé sur l'activité économique. Jorn Bruyninckx : « La région du Rupel à hauteur de Boom possède un riche passé industriel, l'industrie de la brique en étant l'exemple le plus connu. Ces industries traditionnelles ont disparu l'une après l'autre et laissé la place à d'autres plus modernes. Étant donné que l'espace disponible n'est pas illimité, c'est à nous de rénover et de moderniser les friches industrielles. Les exigences technologiques de cette modernisation sont tellement grandes que des investissements sont indispensables. »

 

Les autorités locales de Puurs, Willebroek et Boom ont su voir le potentiel de la région et ont libéré des zones pour de nouvelles activités logistiques. Résultat : les infrastructures avantageuses ont attiré de nombreuses grandes et moyennes entreprises. « En matière d'infrastructures routières, il est envisagé depuis un certain temps déjà de relier l'A12 et l'E19 à hauteur de Kontich-Boom. Lorsque la route régionale N171 sera prolongée jusqu'à l'A12, cela offrira encore un atout de plus. »

 

Grand potentiel d'emploi

 

Cette accessibilité et l'infrastructure des zonings jouent également un rôle important pour attirer du personnel. « Dans les régions autour de l'A12 et de l'E19, le potentiel d'emploi est suffisamment élevé. La Belgique, et la province d'Anvers en particulier, est en effet densément peuplée. Mais il s'agira à l'avenir de permettre à ces gens de se déplacer facilement en transports en commun. Des lignes de bus fluides, la ligne de tram sur l'A12 dont on parle depuis des années… Il y a beaucoup de projets sur la table, mais d'autres initiatives sont nécessaires », conclut Jorn Bruyninckx.

 

 

Découvrez nos disponibilités sur cet axe.