Bienvenue, sur le site du groupe Goodman. Rechercher un pays

L'e-commerce change la donne sur le marché de la vente au détail

maandag 29 juli 2019


 

L'énorme succès du commerce électronique force de nombreuses entreprises de détail à revoir leur approche en profondeur. Comment les distributeurs peuvent-ils répondre de manière optimale à la part sans cesse croissante des achats en ligne et quelles sont leurs nouvelles priorités ?

 

Le secteur de l'e-commerce a enregistré une croissance explosive au cours des dernières années. Les commandes de produits en ligne avec livraison à domicile le lendemain supplantent de plus en plus le shopping traditionnel. Les priorités des entreprises de détail ont dès lors complètement changé. Afin de pouvoir garantir des délais de livraison courts, les entreprises investissent désormais surtout dans des éléments tels qu'une gestion des stocks efficace, une disponibilité optimale de leurs produits et une approche hyper personnalisée des clients.

 

Réunir ou différencier ?

 

De nombreux grands acteurs se trouvent aujourd'hui face à un choix important : doivent-ils mettre en place un centre de distribution distinct pour leurs activités de commerce électronique ou les intégrer dans leur département hors ligne en vue de disposer d'un grand canal de vente « omnichannel » au sein duquel les canaux en ligne et hors ligne se renforcent mutuellement ? Les deux stratégies ont leurs adeptes, comme nous pouvons le constater actuellement. Tandis que certains grands distributeurs néerlandais comme Hema et Albert Heijn choisissent délibérément de séparer les deux branches, des entreprises telles que Blokker et MediaMarkt prennent la décision inverse. En réunissant leurs centres de distribution en ligne et hors ligne sous un même toit, elles espèrent faire un grand pas en avant en matière d'efficacité et d'utilisation du personnel.

 

La stratégie e-commerce idéale

 

Quelle que soit la manière dont les distributeurs structurent leurs activités d'e-commerce, ils ne peuvent pas négliger l'importance d'une bonne stratégie de vente en ligne. La stratégie idéale est un mélange de facteurs visant à faciliter au maximum la vie des consommateurs. Nous vous présentons ci-dessous quelques-unes des principales tendances.

 

Demandez aux gens pourquoi ils préfèrent le shopping en ligne et il y a de fortes chances qu'ils avancent la livraison rapide comme argument. Commandé aujourd'hui avant 23 h 59 et livré demain à domicile ou au travail ? C'est la facilité ultime pour qui travaille à temps plein. Mieux encore : les livraisons effectuées le lendemain deviennent petit à petit la norme.

 

La promesse d'une livraison rapide est dès lors décisive pour le comportement d'achat. Plus de 70 % des acheteurs en ligne indiquent acheter davantage d'articles avec livraison le lendemain, voire le jour même. Pas étonnant donc que les détaillants fassent en ce moment des livraisons rapides une priorité absolue. D'ici 10 ans, lorsque les livraisons par drone seront totalement ancrées dans nos vies, on s'attend à ce qu'environ 40 % des articles commandés soient livrés dans les deux heures.

 

Un mix de canaux

 

Il n'y a pas qu'un seul chemin pour atteindre le consommateur. Une enquête réalisée en 2017 par la Harvard Business Review auprès de 46 000 acheteurs américains a révélé que pas moins de 73 % d'entre eux utilisaient divers canaux en ligne et hors ligne pour commander leurs produits. Les acheteurs omnicanaux choisissent le contact personnel dans les magasins physiques, mais seulement après avoir comparé les prix en ligne (via une app ou un site mobile). En magasin, ils veulent en outre avoir la possibilité d'utiliser des outils numériques, comme un catalogue interactif ou une tablette. L'attrait réside dans la combinaison des canaux : les gens veulent acheter en ligne et aller retirer leur article en magasin ou commander dans une boutique et se faire livrer à domicile.

 

Plus de la moitié des consommateurs en ligne cherchent déjà des produits via un appareil mobile. Les achats devraient eux aussi avoir essentiellement lieu par ce biais d'ici peu. À l'avenir, un site web mobile convivial ou une app seront donc encore plus importants pour atteindre le consommateur.

 

Prochain défi : les livraisons durables

 

Le développement de l'e-commerce entraîne inévitablement une hausse des livraisons à domicile et donc des camions sur nos routes. Le principal défi pour le secteur du commerce électronique est par conséquent clair : comment acheminer les articles commandés de manière fluide et écologique jusqu'au consommateur final ? Une partie de la solution réside dans une distribution urbaine efficace avec des livraisons par robot pour garantir un dernier kilomètre durable. Les promoteurs de biens immobiliers logistiques ont un rôle important à jouer dans cette évolution. Goodman opte d'ores et déjà pour une approche ambitieuse axée sur des hubs logistiques modernes situés en périphérie des centres-villes. Nous aspirons ainsi, en collaboration avec nos partenaires (des sociétés de transport aux entreprises de vente en ligne), à un secteur logistique plus vert et plus durable.

 

Le secteur de l'e-commerce évolue à toute vitesse, mais le consommateur exigeant aussi. Car pendant que la vente au détail passe à la vitesse supérieure, les attentes du client grandissent également. Les distributeurs n'ont donc pas d'autre choix que de continuer à évoluer. Le client est en effet roi, en ligne aussi.