Bienvenue, sur le site du groupe Goodman. Rechercher un pays

L'intelligence artificielle dans la logistique

woensdag 10 juli 2019

L'intelligence artificielle dans la logistique : à quoi cela ressemblera-t-il ?

 

 

Au cours de la dernière décennie, la numérisation poussée a permis d'améliorer considérablement l'efficacité de la planification logistique et du suivi des marchandises au sein de la chaîne d'approvisionnement. Mais il y a encore beaucoup de changements à venir dans le monde de la logistique. L'intelligence artificielle (IA) est en effet sur le point de transformer complètement le secteur.

 

Beaucoup d'entreprises se préparent à une véritable révolution IA. C'est ce qui ressort notamment d'une récente étude de Forbes au cours de laquelle 433 managers et directeurs du secteur du transport ont été interrogés. Cette enquête révèle que 65 % d'entre eux pensent que la logistique est au seuil d'une transformation profonde, en raison des évolutions numériques telles que l'IA. Quand on leur a demandé si leur entreprise se trouvait déjà dans cette phase de transformation, 62 % ont répondu par l'affirmative. Mais à quoi cette transformation IA de la logistique ressemblera-t-elle ? Les changements technologiques suivants basés sur l'IA ont de grandes chances de percer dans un avenir proche.

 

Prédire au lieu d'estimer

 

L'intelligence artificielle permet aux entreprises de remplacer les estimations par des prévisions détaillées à partir de big data. Grâce à des prévisions rapides et précises en matière de demande, de capacité, de coûts, de délais et de retards éventuels au sein de la chaîne d'approvisionnement, les entreprises peuvent arriver à un niveau élevé d'efficacité. Si l'on sait à quoi s'attendre, on peut par exemple utiliser les camions et le personnel de manière optimale où et quand cela s'avère nécessaire, de manière à maximiser le coefficient de chargement et à faire d'importantes économies de carburant.

 

En anticipant, il est possible de créer des solutions et d'éviter les risques de manière proactive. DHL analyse par exemple 58 paramètres différents, allant de données sur le climat à des variables opérationnelles, afin de développer un modèle d'apprentissage automatique pour le fret aérien. Ce modèle remplace les estimations par des prévisions précises sur les variations possibles des temps de transit jusqu'à une semaine à l'avance.

 

Entrepôts intelligents et robotique

 

Le rôle croissant de l'IA est souvent associé aux robots qui pourraient rendre les humains superflus, mais cette crainte est loin d'être toujours fondée. L'intelligence artificielle crée en effet en premier lieu des opportunités en facilitant le travail des personnes physiques. Les robots capables de localiser, déplacer, trier, empiler et traiter des marchandises dans des entrepôts sont d'une valeur inestimable pour l'efficacité d'une entreprise. Les algorithmes qui inventorient, calculent les stocks et placent les articles les moins commandés en dessous à partir de données en temps réel représentent un gain de temps énorme, ce qui offre plus de répit au personnel et permet d'augmenter la capacité existante. Résultat : l'entreprise peut continuer à se développer et crée des emplois supplémentaires.

 

À travers les yeux d'un ordinateur

 

Le transport international implique de nombreuses inspections visuelles. Un regard dirigé par les dernières technologies est en mesure de réaliser cette tâche beaucoup plus vite et précisément que les yeux humains. Les contrôles sont plus pertinents quand des caméras intelligentes savent comment constater les dégâts aux marchandises, les classer et y associer directement une action adaptée. Ce type de caméras IA améliorent en outre leurs capacités d'identification au fur et à mesure.

 

Véhicules autonomes

 

Les véhicules sans chauffeur ne sont plus une simple mode depuis longtemps. Dans le sillage de Tesla, Einride et Google, de nombreuses marques automobiles ont fait leurs premiers pas dans le développement des voitures et camions autonomes. Même si les véhicules totalement autonomes sont encore en phase de test et connaissent des hauts et des bas, l'IA est déjà très présente dans le parc automobile actuel. Les pilotages automatiques très avancés, les systèmes d'alerte de franchissement de ligne et l'assistance au freinage d'urgence ne sont que quelques-unes des nouveautés technologiques qui font partie de notre quotidien.

 

Les camions sont aussi déjà en mesure de rouler en convoi et ainsi de faire baisser leur consommation de carburant de manière spectaculaire. Avec ce système, baptisé « platooning », les camions communiquent entre eux dans le but de rouler de manière rapprochée à une vitesse constante. Il a été prouvé que la consommation de carburant diminuait de presque 5 % pour le premier camion et de 10 % pour le suivant.

 

Innovation et collaboration

 

Les applications ci-dessus peuvent avoir un énorme impact sur le secteur logistique dans un avenir proche, mais elles ne représentent que le sommet de l'iceberg. Notre soif incessante d'innovation technologique ne fera que stimuler cette évolution. Et grâce aux étroites collaborations entre des start-up inventives et de grandes entreprises, l'impact se fera sentir encore plus vite que nous le pensons.